LA PENSION DE REVERSION

< Retour Créé le 15/01/2019 09:59:46

La pension de réversion, attribuée au veuf(ve) du défunt ainsi qu’à ses ex-conjoints, est soumise à de nombreuses conditions.

CONDITIONS POUR PERCEVOIR LA PENSION DE REVERSION DUREGIME GENERAL

  • Avoir été marié avec le défunt.
  • Avoir au moins 55 ans.
  • Disposer de ressources inférieures à 20.550,40 € pour une personne seule et 32.880,64 € pour une personne vivant en couple.
  • Montantde la pension : 54 % de la retraite dont disposait ou aurait pu disposer le défunt.

A savoir : Les concubins et partenaires de PACS du défunt n’ont pas droit à la pension deréversion.

PLURALITE DE CONJOINTS

  • Lorsque le défunt a été marié plusieurs fois, son conjoint et ses ex-conjoints peuvent prétendre à sa réversion s’ils remplissent toutes les conditions d’âge et de ressources exigées (voir ci-dessus).
  • La pension est partagée au prorata de la durée respective de chaque mariage.
  • Au décès d’un bénéficiaire, sa part de pension de réversion de base est reversée aux autres, sous réserve de ne pas dépasser le plafond de ressources.

REMARIAGE OU CONCUBINAGE DU VEUF(VE)

  • Si le conjoint ou ex-conjoint de défunt est remarié au moment de la demande de pension, ou s’il se remarie une fois qu’elle lui est attribuée, il perd définitivement ses droits, même s’il divorce par la suite.

A savoir !  Si le veuf(ve) ou l’ex-conjoint de l’assuré défunt s’est pacsé ou vit en concubinage, cette situation n’a pas d’incidence sur l’attribution ou le versement de la pension.

REGIME COMPLEMENTAIRES DES SALARIES

  • Les régimes complémentaires des salariés, Arrco (employés) et Agirc (cadres)n’imposent aucune condition de ressources pour attribuer une réversion.
  • Toutefois,il peut remplir une condition d’âge pour y avoir droit : 55 ans minimum à l’Arrco et 60 ans à l’Agirc.
  • Les pensions de réversion Arrco et Agirc correspondent à 60 % des allocations que percevait (ou aurait perçu) l’ex-conjoint de défunt.